Sonic Soundtracks
par Amrith le 30.07.2006
1
De 1992 à 2006, quatorze années non-stop de disques aux styles musicaux variés, tirés de ses péripéties vidéoludiques, télévisées, ou inspirés par son univers. Ces CD ont tous été autorisés, à tort ou à raison, par SEGA, et certains d'entre eux sont aujourd'hui quasiment introuvables.
Marre de jouer à l'ésotérique 32X sur émulateur pour pouvoir palper un certain spin-off mettant en scène Knuckles et les Chaotix ? Plein le cocotier de photocopier des comics Archie afin de connaître ces mystérieuses aventures amoureuses de Sonic et Mina ? Assez d'acheter des peluches taïwanaises pour combler un manque vital de Big dans le plumard ? Vous avez décidé de devenir un puriste, un vrai, un collectionneur, un hardcore gamer, un fan de chez fan avec un logo SEGA tatoué sur la fesse gauche et un élevage de hérissons dopés aux anabolisants sur le balcon. Vous avez choisi, en dépit du déficit abyssal de votre compte en banque, de chérir une véritable 32X, d'authentiques comics et d'officielles peluches.
Mais dès lors votre bravoure suicidaire se heurte à de nombreux obstacles moraux et financiers. Car le plus dur sera bel et bien de renoncer à ces Mp3 qui inondent vos disques durs, au profit des albums originaux qui vous coûteront la peau de votre fesse gauche tout juste tatouée de la marque bleue, ainsi qu''une décade de recherche intensive et éprouvante.
Malheureux SEGA fans, vous vous êtes entichés de cet insectivore prolifique en OST au lieu de jeter votre dévolu sur le gentil Alex Kid, voilà qui vous coûtera très cher si des fois vous vouliez remplacer vos Mp3 par du concret et du collector. Econome moralité, gardez les Mp3, et regardez ci-dessous : pendant que vous téléchargiez petits délinquants, Sonic lui ne s'arrêtait pas de produire de nouvelles galettes pour faire danser les enfants du monde entier. De 1992 à 2006, quatorze années non-stop de disques aux styles musicaux variés, tirés de ses péripéties vidéoludiques, télévisées, ou inspirés par son univers. Ces CD ont tous été autorisés, à tort ou à raison, par SEGA, et certains d'entre eux sont aujourd'hui quasiment introuvables. Si vous les possédez sachez que votre vie se trouve en danger à chaque instant : par conséquent n'hésitez pas à les jeter à la poubelle pour revenir à vos Mp3 qui, pour leur part, ne feront aucun jaloux. Ainsi pour une fois, gambadez moins vite que le son.


/img/2604

SUPERSONIC (H.W.A. Featuring Sonic The Hedgehog)
Jeux concernés : Sonic The Hedgehog
Date de sortie : 06/1992
Production musicale : Jeremy Healy et Matt Clark
Chant : Wayne Brown
Origine : Grande-Bretagne
Editeur : Zomba Records
Référence : KGB M 008
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Attention, ce single deux titres est interdit aux plus de huit ans. Dance basique reprenant sans inspiration aucune le thème de Green Hill, ce disque peut considérablement affecter vos capacités mentales et vous faire régresser jusqu'à un état pré-foetal. Tandis qu'une voix robotique vous martèle le nom de Sonic à chaque refrain, la traditionnelle présence féminine typée fausse soul pousse la chansonnette sur son sampler bon marché. Enfin, le second et dernier titre correspond à la version instrumentale, condition sine qua non au bon vieux single dance bâclé. Bien sûr les nostalgiques du début des années 90 y trouveront certainement niaiserie à grignoter, mais au final la chose ne prétend rien être de plus qu'un gros collector : la première bande-son Sonic, rien que ça. Cet enregistrement hérité du néolithique est également paru au format cassette, chacune des deux faces présentant le même contenu, ce qui est quand même vachement percutant.
Note : 02/10


/img/2605

Inter Galactica Dance Club : Super Sonic Dance Attack
Jeux concernés : Sonic The Hedgehog et Streets Of Rage
Date de sortie : 08/1992
Production musicale : Positive Groove
Origine : Allemagne
Editeur : BMG Ariola Hamburg
Référence : 74321 11198 2
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Envieux du talent dance des pionniers sus-cités, les allemands aussi se mettent à bafouer l'hymne de Green Hill, mixé à des éléments issus du mythique Streets Of Rage. Et réussissent l'exploit de produire un disque encore plus médiocre, certainement le pire CD estampillé Sonic de tous les temps : pour dire, il pourrait presque être français. Difficile en réalité de ne pas dormir à l'écoute de ce rythme convenu parsemé de sons de Rings éparpillés et de références hyper-subtiles au Dr. Robotnik. Malaisé de ne pas rire en imaginant Masato Nakamura et Yuzo Koshiro découvrant l'hideuse pochette dans leur boîte aux lettres souillée.
Note : 01/10


/img/2606

Limited Collector's Edition : Sonic The Hedgehog Boom
Jeux concernés : Sonic CD (US) et Sonic Spinball
Date de sortie : 02/1994
Production musicale : Spencer Nilsen et Howard Drossin
Origine : Etats-Unis
Editeur : Q-Sound
Référence : 10086 04112
CD : 1 (Album)
Commentaire : Arrêtons un instant de jouer les puristes du dimanche en sacralisant la bande-son japonaise de Sonic CD et en humiliant sa consoeur américaine : Spencer Nilsen, également compositeur derrière Ecco The Dolphin sur la même plateforme, a effectué un travail remarquable sur le Sonic CD d'outre-Atlantique, que cette compilation propose de redécouvrir sereinement car le hit Sonic Boom n'est pas tout. Malheureusement le disque est loin d'être exhaustif et certains choix sont plus qu'arbitraires. En complément ce CD comporte quelques sympathiques pistes tirées de Sonic Spinball, y compris le célèbre thème principal dont la légende veut qu'il ait été composé la veille de la date butoir de finalisation. Ce bien bel objet promotionnel fut distribué gratuitement dans certains magasins américains à l'occasion de la sortie de Sonic The Hedgehog 3. Aujourd'hui personne où que ce soit ne vous l'offrira gratuitement, loin de là.
Note : 7/10


/img/2607

Sonic & Knuckles (Sonic The Hedgehog 3)
Jeux concernés : Sonic & Knuckles
Date de sortie : 10/1994
Production musicale : Howard Drossin et Akinori Minami
Origine : Japon
Editeur : Alfa Music
Référence : ALCA-5015
CD : 1 (Album)
Commentaire : Quel fan de Sonic ne connaît pas par coeur l'ensemble des musiques de Sonic & Knuckles ? Aucun. Ca tombe bien, puisque cet album les revisite de différente manière en en conservant l'essence, et présente même des portions inédites des compositions qui ne furent pas maintenues dans la dernière ligne droite du jeu. Il comporte également un medley de plus de dix minutes reprenant les thèmes de tous les niveaux, depuis le guerrier Flying Battery en passant par le classique des classiques, l'épique Lava Reef. Cet album mémorable qui s'arrache à prix d'or est un puissant témoignage de ce que fut l'incontestable grandeur de Sonic sur Megadrive. Un peu trop court, ce disque a le pouvoir de faire fondre en larmes le SEGAphile averti mais peut aussi tuer sur le coup un innocent admirateur de Mario et Luigi. Les musiques de Sonic The Hedgehog 3 ont été évincées du lot, probablement pour ne pas irriter l'auto-proclamé roi de la pop, dont les musiciens avaient mis mains à l'ouvrage. Dommage, Ice Cap n'aura donc jamais eu d'exhibition sonore officielle.
Note : 09/10


/img/2608

Sonic The Hedgehog Remix
Jeux concernés : Original
Date de sortie : 12/1994
Production musicale : Naofumi Hataya et Masafumi Ogata
Origine : Japon
Editeur : Alfa Music
Référence : ALCA-5023
CD : 1 (Album)
Commentaire : Composée par les fameux musiciens nippons de l'initial Sonic CD, cette compilation se prétend remixée, mais il n'en est rien. Il s'agirait plutôt de titres originaux inspirés par l'univers de Sonic dans son ensemble, à base de mélodies électroniques roucoulantes et de beats groovy comme à l'ancienne. Si ce disque n'a rien d'exceptionnel en soi, il a pourtant pour lui une ambiance à la fois déjantée et feutrée qui s'inscrit tout à fait dans les canons du hérisson old-school. Rappelons-nous, cette époque bénie où Yuji Naka n'avait pas encore le contrôle absolu sur chaque produit Sonic : à tel point que l'hirsute squattait les dessins animés caucasiens et vendait même des paires de chaussettes. C'est toute cette douce folie d'antan que vous retrouverez dans ce bon album, si toutefois vous parvenez à mettre l'auriculaire dessus sans braquer une bijouterie au préalable. Au fait, si vous n'avez pas l'autocollant bonus dans la pochette flashy, c'est que vous vous êtes fait rouler en boule.
Note : 07/10


/img/2609

Sonic The Hedgehog
Jeux concernés : Original
Date de sortie : 05/1996
Production musicale : Emerald Hill, Andrea Husak, Oscar Oberheim et Spike Shellcraker
Origine : Allemagne
Editeur : Arcade Music Company
Référence : 8800478
CD : 1 (Album)
Commentaire : Electro-rave infantile pour cet album souvent désigné sous le nom étrange de Sonic Arcade TV-CD. Produit par une bande de zigotos européens se réclamant être la Sonic's Survival Team, cet essai qui ne fut pas sans succès grâce au single They Call Me Sonic, suscite un sentiment ambigu chez l'auditeur : curieusement réjoui par le kitchissime amoncellement de morceaux dont certains écumèrent les boîtes de nuit les plus ringardes de la capitale parisienne, il ne peut cependant se défaire de la honte d'avoir succombé à ce guilty pleasure, baissant soudainement le volume pour ne pas devenir la risée des voisins. Cette fontaine de jouvence, véritable musique d'anniversaire pour kids et nerds irrécupérables, vous fera revivre ces moments consternants où vous tentiez d'impressionner les filles en courant aussi vite que Sonic durant la kermesse de l'école, pour finalement échouer tête dans le goudron. Le disque contient une piste pour PC dotée d'un clip et du jeu Comix-Zone.
Note : 06/10


/img/2610

They Call Me Sonic
Jeux concernés : Original
Date de sortie : 05/1996
Production musicale : Emerald Hill, Andrea Husak, Oscar Oberheim et Spike Shellcraker
Origine : Allemagne
Editeur : CNR Music
Référence : 8800480
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Alors que les tubes de l'été faisaient leur apparition en masse sur les ondes, ce single inaugurait les tubes de l'échidné, moins populaires mais beaucoup plus marrants. Musicalement l'ensemble évoque un toxicomane fan de Fantasy Zone qui aurait mangé un yaourt hallucinogène en matant des cartoons sur une télévision mauve pendant sept jours. Du coup vos amis vous lâchent, votre famille ne vous reconnaît plus, mais vous vous l'avez, le single dévastateur qui rend hystériques les gosses de l'immeuble d'en face. They call me Sonic, 'cause I'm faster than sound, I keep on jumping around, la la la lala...
Note : 06/10


/img/2611

King Of The Ring
Jeux concernés : Original
Date de sortie : 06/1996
Production musicale : Emerald Hill, Andrea Husak, Oscar Oberheim et Spike Shellcraker
Origine : Allemagne
Editeur : CNR Music
Référence : 8800541
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Ce single est comparable à son prédécesseur, d'autant que sa mélodie n'est qu'une variation rudimentaire du premier fast-food hit. Avec ses quatre versions de la même ritournelle, vous allez en consommer à toutes les sauces. Les textes, quatre rimes en tout et pour tout mais d'une grande profondeur lyrique, nous exhortent d'admettre que Sonic est le roi du ring et d'aller nous amuser avec lui, pour qu'il nous donne de l'énergie. Vous l'aurez compris, l'allégorie sado-masochiste et perverse sert ici les intérêts d'une chanson dont chaque être humain ressortira grandi à jamais. Subis le fouet de ta passion, fan de Sonic !
Note : 06/10


/img/2612

Sega Tunes Virtual Sonic
Jeux concernés : Sonic Spinball, Sonic The Hedgehog 3, Sonic & Knuckles et Original
Date de sortie : 08/1996
Production musicale : Howard Drossin
Origine : Etats-Unis
Editeur : Delta Music
Référence : LRL12813
CD : 1 (Album)
Commentaire : Voilà un melting-pot de remixes et de compositions originales assez plaisant. Ce disque, qui utilise des guitares électriques présageant déjà de la tournure que prendra la bande-son de Sonic avec la mise en avant de Jun Senoue, tente une hybridation rock et hip-hop vieux jeu, et qui dit vieux jeu dit attachant car auréolé d'une pincée de naïveté. Certains titres au-dessus du lot comme le lancinant Chaos Jam ont su s'extirper du reste de l'ouvrage pour s'imposer parmi les références du fandom et favoris des play-list du net. A l'inverse de plusieurs produits pourtant tout aussi officiels, celui-ci a carrément été enregistré dans les locaux du Sega Technical Institute à qui nous devions Sonic The Hedgehog 2, Sonic Spinball, Bug! et le maudit Sonic X-Treme qui ne paraîtra jamais. Toutefois, car il faut un hic, nombre de titres du CD ne parviennent pas à se hisser à un niveau d'intérêt suffisant et ne font que profiter du célèbre hérisson décorant la pochette pour trouver acheteur. C'est beau la confiance.
Note : 06/10


/img/2613

Sonic The Fighters : Sound Tracks
Jeux concernés : Sonic The Fighters
Date de sortie : 12/1996
Production musicale : Maki Morrow et Takenobu Mitsuyoshi
Origine : Japon
Editeur : Toshiba EMI
Référence : TYCY-5521
CD : 1 (Album)
Commentaire : L'OVNI arcade de l'AM2 a sa bande-son officielle. Cultissime sur borne, un peu soporifique sur console, Sonic The Fighters doit beaucoup de son panache à sa musique, certes dans la tendance techno-trance peu inspirée de la période, mais résolument plus aggressive que la moyenne. Le caractère répétitif des morceaux assénés à coups de poings, sans pourtant se démettre d'une certaine bonne humeur, colle parfaitement au genre et ravira donc les aficionados convaincus du jeu. Les autres trouveront toujours à juste titre que les classiques de Yu Suzuki valent mieux que ce memorabilia là. Deux bonus tracks donnent une valeur ajoutée au disque, mais ne permettent malheureusement pas d'effacer l'affront de la huitième émeraude du Chaos ni même de résoudre le mystère de la résurrection du Dynamite Duck. Le dépliant rachitique propose une présentation succinte des combattants du jeu.
Note : 07/10


/img/2614

Sonic R
Jeux concernés : Sonic R
Date de sortie : 01/1998
Production musicale : Richard Jacques, Red Raw et Tomo
Chant : T.J. Davis
Origine : Japon
Editeur : Marvelous Entertainment
Référence : MJCA-00012
CD : 1 (Album)
Commentaire : L'anglais Richard Jacques, celui qui fut un peu le Monsieur Musique de Sonic durant sa traversée du désert sur Saturn et qui s'illustrera plus tard sur Metropolis Street Racer, a triomphé à la face du globe grâce à son travail sur Sonic R. Beaucoup rejettent encore les rythmiques dance moulées dans la mode du jeu, feignant d'ignorer leur grande efficacité et l'idée novatrice qui les suplombait : une bande-son uniquement à base de chansons. Même si notre homme avouera préférer ses compositions sur Sonic 3D, personne ne niera le caractère mythique de la bande-son du premier jeu de course bleue décent. Que de souvenirs juvéniles en réalité, la lutte contre Sony l'impériale était-elle déjà perdue à cette époque ? L'album très recherché comporte deux bonus tracks qui ne sont autre que des remixes peu intéressants, et l'on regrettera au passage l'absence des versions instrumentales des thèmes du jeu. A noter que la pochette met en valeur un Sonic nouvelle génération, davantage proche des jeux à venir, et par conséquent designé par votre Yuji Uekawa favori.
Note : 08/10


/img/2615

Sonic Adventure : Songs With Attitude (Vocal Mini-Album)
Jeux concernés : Sonic Adventure
Date de sortie : 11/1998
Production musicale : Jun Senoue, Kenichi Tokoi et Fumie Kumatani
Chant : Johnny Gioeli, Tony Harnell, Marlon Saunders, John Simpson III, Karen Brake, Nikki Gregoroff et Ted Poley
Origine : Japon
Editeur : Marvelous Entertainment
Référence : MJCA-00039
CD : 1 (Album)
Commentaire : L'expérience Sonic R ci-dessus a porté ses fruits chez SEGA, puisque le revival de Sonic sur Dreamcast s'est mis en tête de remettre la chanson à l'avant-poste de sa nouvelle politique. En plaçant le guitariste Jun Senoue au premier plan de la nouvelle équipe musicale, l'ambition est bien évidemment de donner un souffle rock à la saga. Le résultat, bien connu, laisse sans voix tandis que le mastodonte Open Your Heart de Crush40 défile dans les foyers. Ce CD inaugure la méthode, qui consiste à séparer sur deux albums distincts la bande-son strictement BGM et, ici, les chansons du jeu. Si cette première tentative de song-writing consistant n'atteint pas encore le niveau de perfection de sa séquelle, la grande qualité des thèmes de Sonic, Knuckles et Amy retient déjà l'attention. Repensez à l'air idiot que vous arboriez lorsque votre pote vous a appris que Sonic allait devenir rock'n'roll : avouez-le, vous étiez sceptique et maintenant vous vous trémoussez comme des fillettes sur ces riff FM.
Note : 07/10


/img/2616

Sonic Adventure Remix
Jeux concernés : Sonic Adventure
Date de sortie : 12/1998
Production musicale : Kevin Moore, Steve Tushar, Chris Vrenna, Mark Blasques, Chris Randall, Van Christie, Transmutator, Mark Pistel, Cevin Key et Matt Greene
Origine : Japon
Editeur : Marvelous Entertainment
Référence : TOPCP-65024
CD : 1 (Album)
Commentaire : Album le plus étrange jamais paru dans les sillons du hérisson supersonique. La Sonic Team est allée chercher aux Etats-Unis et au Canada quelques stars de la musique industrielle, réputées pour avoir dévoré des poussins sur scène, et leur a offert un éphémère poste de remixers. Les gaillards, ni plus ni moins que des sommités de l'ombre ayant bossé avec Nine Inch Nails ou Skinny Puppy, ont digéré l'oeuvre de Jun Senoue dans une usine désaffectée, accouchant d'un brutal ballet de techno hardcore et autres réjouissances mécaniques. Les allergiques à ce type de musiques fuiront, les amateurs pour leur part jouiront de voir leur mascotte supposée puérile jetée dans le mixer futuriste et décadent de ces dévoreurs de câbles électriques. Les collectionneurs aussi apprécieront cette édition limitée, bande-son aussi connue du grand-public que le prototype de Sonic Crackers. Ne faites pas les difficiles, cette fois-ci impossible de vous accuser d'écouter de la zique de marmots.
Note : 06/10


/img/2617

Sonic Adventure : Digi-LOG Conversation Original Soundtrack
Jeux concernés : Sonic Adventure
Date de sortie : 01/1999
Production musicale : Jun Senoue, Kenichi Tokoi, Fumie Kumatani et Masaru Setsumaru
Chant : Johnny Gioeli
Origine : Japon
Editeur : Marvelous Entertainment
Référence : MJCA-00034
CD : 2 (Album)
Commentaire : Sonic Adventure était un jeu grandiose et le disque affilié mérite le même qualificatif. Il s'agit tout simplement de la meilleure bande-originale de l'histoire de Sonic, l'unique à capturer l'identité de l'ancien hérisson pour l'amener cordialement vers le rock et non l'inverse, créant l'alchimie parfaite entre les temps passés et futurs. Si le jeu était épique, l'album l'est tout autant : à son écoute vous verrez Sonic foncer sur les plages, Tails voler au-dessus de moulins à vent, Knuckles grimper les roches montagneuses, Amy sautiller dans une salle aux miroirs, Gamma arpenter les silos à missiles et Big pêcher dans un lac gelé. Vous verrez également le Dr. Eggman envahir Station Square, les petits Chao gambader dans leur jardin vert, la brave Tikal protéger le temple de la Master Emerald et le terrible Perfect Chaos détruire un immeuble géant. Soft hard-rock à l'ancienne manière, pop chaleureuse, jazz festif, electro psychédélique et musique tribale s'enchevêtrent à la perfection sous la direction d'un Jun Senoue qui connaît la saga sur le bout de ses onze doigts. Le livret peut également faire office de mini-poster si des fois vous étiez inconscient. Prenez garde toutefois si vous vouliez trahir vos Mp3 car les contrefaçons HK de cette pépite sont légions comme des shadolescents.
Note : 10/10

Pour la suite des Soundtracks, c'est sur la page suivante...
/img/2618

Sonic The Hedgehog 10Th Anniversary
Jeux concernés : Sonic The Hedgehog, Sonic The Hedgehog 2, Sonic CD (JP), Sonic The Hedgehog 3, Sonic & Knuckles, Sonic R, Sonic Adventure, Sonic Adventure 2
Date de sortie : 06/2001
Production musicale : Jun Senoue, Masato Nakamura, Naofumi Hataya, Masafumi Ogata, Brad Buxer, Bobby Brooks, Darryl Ross, Charles Jones, Howard Drossin, Richard Jacques, Kenichi Kotoi et Fumie Kumatani
Chant : Johnny Gioeli, Tony Harnell, Marlon Saunders, Kaz Silver, Hunnid-P, Tabitha Fair, Todd Cooper, Everett Bradley, Ted Poley, Paul Shortino, Nikki Gregoroff, Keiko Utoku et T.J. Davis
Origine : Japon
Editeur : SEGA
CD : 1 (Album)
Commentaire : Enfin Masato Nakamura de Dreams Come True voit quelques-unes de ses compositions paraître en CD, dans le cadre de cette compilation disponible dans le pack spécial anniversaire de Sonic Adventure 2 qui ne fut commercialisé que les 23 et 24 Juin 2001. Cet album, imprimé dans le dedans d'un CD tout doré, est aussi l'unique disque exclusivement estampillé Sonic et sur lequel nous pouvons retrouver les morceaux chantés originaux de Sonic CD. Pour le reste la sélection est plus que prévisible, zappant les épisodes les moins connus, et s'achevant sur un semi-mix de l'intégralité des chansons de Sonic Adventure 2. Pas de quoi se tirer une balle dans le pied même si la rétrospective fait plaisir. Malheureusement, de source presque sûre, la jolie piécette collector Sonic donnée à l'intérieur du pack ne fonctionne pas dans les caddy de supermarché et n'est même pas en chocolat.
Note : 08/10


/img/2619

Sonic Adventure 2 : Cuts Unleashed (SA2 Vocal Collection)
Jeux concernés : Sonic Adventure 2
Date de sortie : 08/2001
Production musicale : Jun Senoue, Kenichi Tokoi et Fumie Kumatani
Chant : Johnny Gioeli, Tony Harnell, Marlon Saunders, Kaz Silver, Hunnid-P, Tabitha Fair, Todd Cooper, Everett Bradley, Ted Poley et Paul Shortino
Origine : Japon
Editeur : Marvelous Entertainment
Référence : MJCG-80074
CD : 1 (Album)
Commentaire : Jun Senoue et ses collaborateurs remettent le paquet sur les thèmes chantés et accouchent du meilleur à ce jour. Lorsqu'ils sont réinterprétés, les hymnes des personnages surclassent leurs prédécesseurs haut la main. Quant aux nouveaux venus ils ne déméritent pas une seconde, notamment celui d'Eggman qui est passé depuis à la postérité. Le thème principal Live And Learn s'est imposé pour sa part comme le chouchou des fans européens dont il demeure la référence absolue. Un sans-faute donc, où tout est bon à prendre, surtout les versions karaoké jointes exprès pour se la péter devant son miroir. Une discographie Sonic sans ces perles fredonnables, c'est un peu comme votre Master System sans Wonder Boy, ou si vous préférez, comme un E3 sans SEGA ou un hamburger sans pain autour du Etats-Unis.
Note : 09/10


/img/2620

Sonic Adventure 2 : Multi-Dimensional Original Soundtrack
Jeux concernés : Sonic Adventure 2
Date de sortie : 09/2001
Production musicale : Jun Senoue, Kenichi Tokoi, Tomoya Ohtani et Fumie Kumatani
Chant : Johnny Gioeli
Origine : Japon
Editeur : Marvelous Entertainment
Référence : MJCG-80075
CD : 2 (Album)
Commentaire : Digne suite du premier volet ce disque se révèle néanmoins plus rock que son aîné, à l'image d'un Jun Senoue décidant d'y aller sans complexes dans le style qu'il affectionne le plus. Si comme tout le monde vous avez aimé le jeu, sans surprise vous aimez sa bande-son : les niveaux de Sonic se coltinent les mélodies façon punk californien, ceux de Tails la pop-rock aussi galvaudée qu'efficace, ceux de Knuckles le rap easy-listening, ceux de Shadow la techno mutante, ceux de Eggman le vieux metal d'outre-tombe et ceux de Rouge les hymnes exotiques. L'ensemble est aussi varié que cohérent, à tel point que les décors de pyramides qui défilent dans votre cervelet n'interfèrent pas avec ces visions de jungles tortueuses et autres stations spatiales. Enfin, last but really least, les adorateurs des Chao peuvent y trouver en bonus track une version longue du thème affilié à ces créatures. Ce disque culte parmi les contrebandiers taïwanais contient, dans sa version autorisée, une mini-affichette représentant Shadow, la forme de sex-symbol ultime des midinettes. Une version light de l'album est parue aux Etats-Unis, incorporant les titres vocaux et une sélection arbitraire de BGM choisis au pif, sous le nom de Sonic Adventure 2 Official Soundtrack.
Note : 09/10


/img/2622

Sonic Heroes : Triple Threat (Sonic Heroes Vocal Trax)
Jeux concernés : Sonic Heroes et Sonic Adventure
Date de sortie : 02/2004
Production musicale : Jun Senoue, Amir Derakh et Gunnar Nelson
Chant : Johnny Gioeli, Tony Harnell, Julien-K, Ted Poley, Kay Hanley et Gunnar Nelson
Origine : Japon
Editeur : Wave Master
Référence : WWCE-31020
CD : 1 (Album)
Commentaire : Cette fois-ci Jun Senoue n'est pas le seul compositeur à avoir retroussé les manches. Le résultat aurait pu être un fiasco, il n'en est rien. Si Crush40 se taille la part du lion, les autres formations s'occupent du thème respectif de chaque équipe : c'est djeuns et faussement branché pour la Team Sonic, c'est torturé et mécanique pour la Team Dark, c'est à l'eau de rose et radiophonique pour la Team Rose, c'est rock'n'roll et fun pour la Team Chaotix. Les textes collent assez bien à l'identité des personnages, de sorte que l'on a davantage l'impression de regarder un dessin-animé que d'écouter un véritable mini-album. L'air de Sonic Heroes pourrait bien vous coller aux basques pour le restant de votre vie. Et comme pour montrer le chemin parcouru depuis l'ère Dreamcast, la Sonic Team a rajouté les titres vocaux de Sonic Adventure, dissimulés près d'une centaine de pistes vides plus loin : ça n'a strictement aucun intérêt mais les voies de SEGA sont impénétrables. Ha, c'est aussi le premier disque Sonic édité par Wave Master, autrement dit, la maisonnée elle-même.
Note : 08/10


/img/2623

Sonic Heroes : Complete Trinity Original Soundtrax
Jeux concernés : Sonic Heroes
Date de sortie : 03/2004
Production musicale : Jun Senoue, Naofumi Hataya, Keiichi Sugiyama, Hideaki Kobayashi, Yutaka Minobe, Mariko Nanba, Teruhiko Nakagawa, Tomoya Ohtani et Fumie Kumatani
Chant : Johnny Gioeli
Origine : Japon
Editeur : Wave Master
Référence : WWCE-31027-8
CD : 2 (Album)
Commentaire : Bien qu'il affirme avoir écrit la musique de Sonic Heroes avec le même esprit que les bande-sons précédentes, Jun Senoue a surtout choisi de faire plus simple. Les titres sont moins sophistiqués, moins inspirés, mais incontestablement dynamiques et sans réels défauts, si ce n'est une surprise largement diminuée. La grande qualité des thèmes de Grand Metropolis ou de Mystic Mansion, le soin apporté à l'accompagnement musical des cinématiques, font partie des moments clefs du disque. Survitaminé, il ne peut pas décevoir un amateur du jeu, a contrario du jeu qui a pu déplaire à certains fans de la saga. Il permettra en outre aux troglodytes de découvrir les étranges musiques du mode multijoueurs. Trois remixes en guise de bonus track comblent un peu la déception d'un livret purement inconsistant. Une version light comprenant les titres vocaux ainsi qu'une sélection de BGM opérée par Jun Senoue himself est parue aux Etats-Unis sous l'intitulé Sonic Heroes Official Soundtrack.
Note : 07/10


/img/2624

Sonic Drive
Jeux concernés : Sonic X
Date de sortie : 05/2003
Production musicale : Cheryl Watanabe et Kenichi Tokoi
Chant : Hironobu Kageyama, Hideaki Takatori et Toru Sasaki
Origine : Japon
Editeur : Universal
Référence : UMCK-5099
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Le générique d'ouverture de Sonic X constitue, malgré un budget handicapant, la réussite un peu isolée de l'entreprise : le fait que l'un des musiciens de la saga Sonic Adventure ait participé à son écriture explique peut-être cette anomalie bienvenue. D'ailleurs l'opening ne sera jamais modifié musicalement en près de quatre-vingt épisodes, là où l'ending subira trois changements de thème. En ce qui concerne le disque ici présent, il propose outre cela une chanson inédite couci-couça et la version instrumentale de Sonic Drive. Le premier pressage du sympathique single contenait un petit autocollant.
Note : 08/10


/img/2625

MI-RA-I
Jeux concernés : Sonic X
Date de sortie : 05/2003
Production musicale : Baba Kazuyoshi
Chant : Run&Gun
Origine : Japon
Editeur : Epic Records
Référence : ESCL-9107
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Le premier ending de la série est une catastrophe intégrale à côté de laquelle les daubes du défunt Club Dorothée pourraient se promener incognito. Le groupe Run&Gun venu se ridiculiser sur place porte bien son nom, puisqu'à l'écoute du générique vous finirez effectivement par courir acheter un flingue et vider son chargeur sur vos enceintes. Certaines personnes restées légitimement anonymes ont pourtant confié avoir apprécié ce titre, ça et là sur quelques forums du net : canulars ou trolls ? Pour couronner le tout le single ne contient rien d'autre que ce morceau à ranger à côté de ses VHS AB Productions. Mais alors, rien.
Note : 03/10


/img/2626

Hikaru Michi
Jeux concernés : Sonic X
Date de sortie : 09/2003
Production musicale : Masataka Matsutoya
Chant : Aya Hiroshige
Origine : Japon
Editeur : Universal
Référence : UICZ-5005
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Aya Hiroshige est cette gamine mignonne qui vous dispensait de fabuleux cours d'anglais dans les bonus des DVD Sonic X : vous pouviez par exemple apprendre à dire des trucs comme "Salut !" et "Cool !" ce qui n'est pas rien à l'échelle d'une langue. Elle fut également la chanteuse du second générique de fin de la série : une guimauve larmoyante de premier ordre comme seule la J-Pop dans ses pires retranchements en a le secret. Et le succès, car dès lors que vous vous prenez au jeu, caressant tendrement vos peluches en forme de chats et pingouins, le tout peut fonctionner jusqu'à faire taire vos faux amis pliés de rire à terre.
Note : 05/10


/img/2627

Sonic X Original Soundtrack
Jeux concernés : Sonic X
Date de sortie : 03/2004
Production musicale : Yoshihiro Ike, Cheryl Watanabe et Baba Kazuyoshi
Chant : Hironobu Kageyama, Hideaki Takatori et Run&Gun
Origine : Japon
Editeur : Wave Master
Référence : WWCE-31021
CD : 1 (Album)
Commentaire : Pauvre Yoshihiro Ike. Ce talentueux bonhomme à qui nous devions la bande-son de l'anime Blood The Last Vampire, entre autres, est tombé de haut sur Sonic X. Il faut dire que les producteurs lui ont laissé en tout et pour tout quatre heures et demi ainsi qu'un clavier six touches acheté mille yens au Kurdistan pour composer la musique d'une série de plus de cinquante épisodes. Le résultat inspire respect et douleur : réutilisation des mêmes mélodies aussi souvent que possible, instrumentation de pacotille plus que limitée, sonorités grossières issues d'un jeu télévisé, volonté de paraître rock sans rock, clonage involontaire des musiques les unes sur les autres et affiliés. En dépit du massacre conjointement organisé par la radinerie de TV Tokyo et de la Sonic Team, le courageux musicien tente de résister au gouffre dans lequel tout le monde veut visiblement l'enfoncer, en imposant un thème récurrent accrocheur et en parant ses efforts forcément mitigés d'une aura ludique et enfantine. Nul doute que les fans de Sonic X, dans leur grande indulgence disons ceci en ces termes, s'attacheront à la bande-originale de leur dessin-animé couleur arc-en-ciel. Les autres s'ennuieront, à moins qu'ils ne se prennent de compassion pour le valeureux battant.
Note : 06/10


/img/2628

T.O.P
Jeux concernés : Sonic X
Date de sortie : 03/2004
Production musicale : Uru
Chant : KP Mc Jewong et Mc Liyoon
Origine : Japon
Editeur : Toshiba EMI
Référence : MTCH-1083
CD : 1 (Maxi)
Commentaire : Dans le genre rappeurs jetables du dimanche bientôt en live à Flunch, voici Mc Jewong et Mc Liyoon. Le duo est parvenu à se libérer d'une fête d'anniversaire un peu encombrante pour enregistrer le troisième et dernier ending de Sonic X. C'est malheureux à dire, mais ce sont ces deux là qui s'en sortent le mieux au final ! Sur un beat d'une banalité affligeante revêtu d'une guitare électrique plus stéréotypée que jamais, les gentils rappeurs articulent ce qu'ils peuvent et finissent par vous conquérir, vous qui au fond possédez encore votre âme de fille facile. Le premier pressage comportait un petit autocollant.
Note : 07/10


/img/2629

Sonic Rush : Original Groove Rush
Jeux concernés : Sonic Rush
Date de sortie : 11/2005
Production musicale : Hideki Naganuma et Teruhiko Nakagawa
Origine : Japon
Editeur : Wave Master
Référence : WM-0516
CD : 1 (Album)
Commentaire : La musique atypique de Sonic Rush était une bouffée d'air frais, un bric-à-brac de breakbeats groovy conçus par Hideki Naganuma, le légendaire tripatouilleur de Jet Set Radio. Les voilà réunis, et mixés de surcroît, afin que les versions distinctes de Sonic et Blaze n'apparaissent que comme un seul et même BGM uni. Sept des beats les plus emblêmatiques du jeu ont également été légèrement revisités à l'occasion, et le tout est rythmé à un train d'enfer en dépit d'une qualité sonore réduite par la plateforme portable de Nintendo. Seule reproche, de taille : l'absence des musiques des cinématiques et intermèdes, au profit du seul travail accompli sur les niveaux. Mais ce choix aussi peu compréhensible que les temps de chargement de Sonic Shuffle ne saurait à lui seul vous priver de votre enthousiasme de jeune premier. La jaquette est conçue pour être réversible : à vous de choisir entre la pêche new-school de Sonic et le charme froid de Blaze. Le réjouissant album ne fut disponible que sur le site de SEGA Direct, précaution d'usage pour que personne ne l'achète.
Note : 08/10


/img/2630

Shadow The Hedgehog : Lost And Found (Shadow The Hedgehog Vocal Trax)
Jeux concernés : Shadow The Hedgehog
Date de sortie : 02/2006
Production musicale : Jun Senoue, Powerman 5000, Julien-K, Remix Factory, A2, Magna-Fi
Chant : Johnny Gioeli, Powerman 5000, Julien-K, A2, Magna-Fi
Origine : Japon
Editeur : Wave Master
Référence : WWCE-31114
CD : 1 (Album)
Commentaire : Même méthode que sur Sonic Heroes : Crush40 en avant, et du guest-star au soutien. Shadow est un mâle, un dur, un vrai, et ces chansons à dominante metal sont là pour vous le démontrer avec de la bourrinade pas toujours finaude et de la ritournelle shonen juvénile. L'avantage du disque comparé aux simples rips du sound test, c'est qu'il propose la version intégrale de The Chosen One, et le premier triomphe sonore de Remix Factory en entier. Le dépliant contient tous les lyrics du disque, et un aphorisme censé être tétanisant : contre qui vous battrez vous si vous ne savez pas pourquoi vous vous battez ? Terrible. Cette bande-son assez réussie bien qu'éloignée de ce que l'on attend habituellement de Sonic a été largement distribuée à l'inverse du soundtrack consacré aux musiques instrumentales du jeu.
Note : 08/10


/img/2631

Shadow The Hedgehog Original Soundtrax
Jeux concernés : Shadow The Hedgehog
Date de sortie : 02/2006
Production musicale : Jun Senoue, Kenichi Tokoi, Yutaka Minobe, Mariko Nanba, Tomoyo Ohtani et Remix Factory
Chant : Johnny Gioeli
Origine : Japon
Editeur : Wave Master
Référence : WM-0518
CD : 2 (Album)
Commentaire : Cet album colossal de presque deux heures et demi n'a pu être acheté qu'à travers SEGA Direct, et cela se comprend en partie du fait de sa qualité mitigée. L'alibi de la quantité est là, mais le soin apporté à la bande-son de Shadow the Hedgehog est bien en deça de l'oeuvre passée de Jun Senoue. Se reposant sur ses lauriers et se sentant certainement acculé par le temps, le bonhomme concocte une soupe répétitive assez monotone, un mélange anodin de metal et de techno qui peine à revendiquer un quelconque charisme. Les réussites isolées, par exemples les thèmes de Mad Matrix ou de The Ark, ne manquent pas mais ne sont pas non plus la règle générale loin de là : les titres tournent en boucle, et se zappent vite. Les trois bonus track sont parmi les plus insignifiants jamais offerts au public. En fait, les pistes des cinématiques, nombreuses, sont les réelles stars à la rescousse de ce disque superficiel. Le dépliant dévoile une image inédite de Shadow en CG puis retourne dans son boitier. Zzzzz...
Note : 06/10


/img/2632

Speedbeats Grand Prix : Sonic Riders Original Soundtrack
Jeux concernés : Sonic Riders
Date de sortie : 03/2006
Production musicale : Tomonori Sawada, Kenichi Tokoi et Fumie Kumatani
Chant : Runblebee
Origine : Japon
Editeur : Wave Master
Référence : WM-0525
CD : 1 (Album)
Commentaire : Toujours uniquement disponible via SEGA Direct, voici la bande-son controversée de Sonic Riders. Certains ont adoré cette techno matinée de sonorités organiques, d'autres détestent et rejettent tout en bloc hormis le thème de SEGA Carnival. Ce ne sera pas faute d'avoir livré un disque appliqué où un poster de Ulala nue n'aurait pas été de trop : certaines musiques ont été discrètement retouchées et, cas rare, les bonus track sont intéressants. Deux remixes corrects, dont un ludique et barré Catch Me If You Can, et surtout un morceau inédit, le thème des Babylonian, servent de cerise sur l'électronique gâteau. Un album que haïront tous les petits joueurs coincés à Babylon Garden depuis des mois, mais qui excitera la fibre nostalgique de ceux qui se souviendront de leur premier grind à Metal City. Et dire qu'avant vous ne teniez même pas sur un skateboard.
Note : 07/10



2006, il est toujours the fastest thing alive !
Plus mystérieuse que le jeu lui-même déjà peu loquace, la très attendue bande-son de Sonic Next Generation devrait définir la ligne musicale de la saga durant les prochaines années. L'anniversaire des 15 ans de Sonic pour sa part devrait également apporter son lot de remixes et de collaborations et permettre au hérisson de se faire un nouveau lifting sonore.
Du thème de Marble Zone à celui de Dark Desert, la route fut longue. Mais l'aventure continue, et que de Mp3... oups, que de nouveaux OST en perspective pour les fans !