MegaSuperTails
23.03.2016
Après avoir trouvé une formule qui fonctionnait avec Unleashed, Colors et Generations, Sega décide de réexpérimenter un nouveau gameplay, plus basé sur la plateforme et l'exploration, dans des niveaux à la fois inspiré de Sonic XTreme pour leur structure cylindrique, et Mario Galaxy pour la gestion de la gravité... Et un peu la direction artistique aussi.
Ce jeu a été géré par l'équipe responsable de Sonic Colors, et nous gratifie une fois de plus de la présence des Wisps. Devant cette annonce, ayant adoré Sonic Colors, Lost World est un jeu que j'ai beaucoup attendu... Et qui s'est révélé, au final, très décevant.

Attention, le jeu n'est pas mauvais, mais il part dans tous les sens si bien qu'il devient difficile de cerner son intention et de le considérer autrement que comme une suite d'essais de gameplay, de level-design, avec plus ou moins de succès.

Ce qui m'a le plus choqué est tout d'abord le fait de devoir presser une touche pour courir : l'intention est louable, celle de vouloir donner un peu plus de contrôle au joueur... Mais bon sens, sans avoir une vitesse affolante comme dans les derniers opus, n'était-il pas possible d'avoir un contrôle précis se rapprochant des opus Adventure, en améliorant ce qu'avaient proposés ceci ? On se retrouve donc dans un jeu ou la vitesse et la nervosité propre au hérisson sont mis au second plan. Il y a bien quelques niveaux qui tirent parti de la capacité principale de Sonic, mais la sensation de vitesse est si mal rendue qu'on se demande si Sonic ne court pas auss vite que Rayman, dans Rayman Origins. Les Wisps sont également très mal intégrés au level-design : si on les essaiera vite fait au début, on s'en passera très vite par la suite, tant leur utilisation freine le rythme du jeu.
Si les niveaux sont très agréables à parcourir au début (mention spécial aux deux premiers mondes avec leurs premiers niveaux, vu de dos, très sympas), ils deviennent de plus en plus chaotiques sur la fin, et attaquer un nouveau niveau est presque une corvée. Il y a bien deux ou trois trouvailles sympas dans le lot, mais c'est bien maigre.
La direction artistique est elle aussi bien chaotique : si on peut parfois y retrouver des ambiances très sympathiques et plutôt Sonicienne (mention spéciale au niveau "ruche" des ruines désertiques), il est très difficile de retrouver une certaine cohérence. Les mondes sont censés représenter un environnement type : je n'ai pas de problème quand, du désert, on arrive sur une jungle tropicale ou même des pyramides sombres, ou si un niveau enneigé a un casino en plein milieu, ça semble justifié. Mais quand après avoir parcouru un niveau désertique on se retrouve au milieu d'un monde psychédélique rempli de confiseries, jouant sur le jeu de mot désert - dessert (lol), cela donne une sensation un peu étrange, et renforce l'idée que les créateurs ont juste mis tout ce qui leur passait par la tête pour le mélanger par la suite. J'ai été aussi très déçu de la structure à la Mario (la plaine, le désert, la neige, la re-plaine [...] et le volcan en tout dernier).

L'histoire est très anecdotique, introduisant les Sinister Six, personnages auxquels j'ai eu beaucoup de mal à accrocher, jouant sur des clichés tous plus grossiers les uns que les autres (le con, l'obèse, la pouf, le gothique, le vieux grincheux, le gros méchant... Super). J'ai néanmoins eu du plaisir à voir Sonic et Eggman se lier contre un ennemi commun, suite à une erreur de Sonic, donnant à Tails l'occasion de se remettre en question... Sans que cela soit grandiloquent ni trop développé, j'ai pris plaisir à suivre ces problématiques.

J'ai quand même pris le temps de finir le jeu à 100% en finissant le monde bonus -qui, par ailleurs, contient un joli clin d'oeil avec un niveau en Tornado sous musique du thème de Tails dans SA2, mais dont le tout dernier niveau est véritablement à chier- et en débloquant Super Sonic... Qui est lui aussi assez décevant, la moitié de ses animations n'étant pas terminées (par moment, Super Sonic se retrouve juste avec le modèle de Sonic recoloré en jaune).

Bref, Sonic Lost World est un jeu très décevant, que je ne conseillerai pas. Ou alors si vous avez l'occasion d'y jouer gratuitement (je l'ai, pour ma part, obtenu grâce à la promotion Mario Kart 8). Ah, et les musiques sont plutôt cools aussi.