ACTUALITE

Un livre Sonic chez Third Editions
19.09.18 - ced_ - 64 coms

Un livre Sonic chez Third Editions

Third Editions viennent d'annoncé la disponibilité d'un livre sur Sonic. Il se nomme Générations Sonic, fait 304 pages et est écrit par Benjamin Benoit. Pour plus d'infos sur le bonhomme, voir plus bas.

Le livre est disponible dans deux versions de 24,90 et 29,90 euros, et un petit extrait en pdf est téléchargeable. Le livre revient sur l'ensemble des jeux de la saga, ainsi que sur ses musiques et ses fans. Bref, un aperçu globale de l'univers Sonic. Il y a tellement peu de livre sur Sonic, ne boudons pas notre plaisir.

/so_images/news/1250/SO_0000009886.jpg
Générations Sonic


Benjamin Benoit

« Indépendant de corps et d’esprit. » Une manière polie de dire : « Il est bizarre, mais c’est pour ça qu’on l’aime. » Né en plein été 1990 et après environ vingt ans d’études – dont du droit, un master de lettres et un autre de journalisme numérique –, Benjamin s’obstine à intégrer, à pas de loup, une profession moribonde : c’est décidé, il sera journaliste.
Passé par le Journal du Japon où il fait ses premières armes, puis par Le Figaro, L’Express, il travaillait encore pour Le Monde quand les planètes se sont alignées. On peut aussi le lire dans Libération, Numerama, le Journal du Geek et l’entendre dans Les Croissants pour une expérience sensorielle complète.
Ses dominantes : le high-tech, le grand éventail des cultures et des sons. Un jour, peut-être, il cultivera ce petit goût pour le judiciaire. Il possède ses mots fétiches, comme « prescriptif », « débauche » ou... « fétiche » ! S’il a l’air d’un zombie le jour, c’est parce que la nuit, il devient « Super-Fac-De-Lettres » et il rappelle à tout le monde ce que « positivisme » veut vraiment dire.
Son anxiolytique alpha ? Parler devant un micro en direct. Passionné de radio, de podcasts et de musique, il a mené plusieurs projets dont le plus important a été la co-production du podcast mensuel de pop-culture japonaise, LOLJAPON. Vous y remarquerez son goût pour les longs formats, le grand n’importe quoi à peu près maîtrisé et une synthèse de tout ce qui constitue sa vie : les cultures de niche, la culture Internet, la culture otaku – pas toujours la plus reluisante ou mainstream – et les jeux vidéo.
Toujours un casque vissé sur la tête, il vit dans l’UGC le plus proche de chez lui. Il n’est pas très fort pour regarder les gens dans les yeux ni pour parler de lui à la troisième personne. Un jour, il arrivera à passer une journée sans écran. Un jour...