ACTUALITE
19.11.05 - ced_ - 16 coms
Sonic Rush, le Sonic pour manchot !
Les deux premiers niveaux de Sonic Rush ne nécessitent qu’une pression sur le bouton saut pour être terminés. Sega a donc inventé le jeu de plateforme où sauter devient une activité rare.

Je me suis dit que le mieux pour vous donner un aperçu de ce qu’était Sonic Rush, était de vous faire une petite vidéo console en main. La vidéo est visible dans la SOTV et fait 6 minutes, ce qui correspond aux deux premiers niveaux. L’intérêt de cette vidéo était aussi de vous montrer que chacun des deux premiers niveaux ne nécessite qu’une pression sur la touche saut pour les terminer. Je vous rassure, les niveaux suivant en demande plus, surtout pour passer les quelques passage de plateforme au dessus du vide. Vous pourrez aussi y voir quelques éléments à ne pas rater comme le salto de Sonic à la sélection, la danse de fin de niveau ou les « Yes ! » de Tails dans le menu de sélection des niveaux. Un vrai plaisir, ce jeu…

Sinon que dire ? Que Sonic Rush est le Sonic 2D le plus rapide existant, mais le plus éloigné de ce que fut les Sonic de la grande époque. Tous les niveaux sont accès sur la vitesse, et enchaînent looping, grind, bumpers, puis relooping, et grind, etc… Le seul but du jeu, en dehors d’atteindre la fin du niveau, et de faire des figures sur les grind et de foncer comme un malade pour augmenter sa jauge de rush.
Ce Sonic est donc finalement très basique, voir trop basique. Il n’y a pas 36 façons de jouer ! Les niveaux se ressemblent tous, et les boss sont insipides, aux stratégies préprogrammés et ne laissant pas place à l’improvisation.
Au niveau des bonnes surprises, on peut noter les Special Stage, qui en plus d’être facilement accessible, sont jouables contrairement aux honteux Special Stage des Sonic Advance. Malheureusement, ils ne sont pas très originaux puisqu’il s’agit d’une resaucée de ceux de Sonic 2. Cependant, ils utilisent le stylet de la console, ce qui est agréable même si ces niveaux auraient été tout autant jouables à la croix directionnelle.

Pour conclure mes premières impressions, Sonic Rush n’a plus rien à voir avec les Sonic de la grande époque de la Megadrive. Il s’agit plus maintenant d’une course d’obstacle que d’un jeu de plateforme. De plus, sa linéarité et son manque de profondeur en terme de gameplay sont vraiment tristes à voir. Cela reste un jeu correct pour ceux qui veulent en prendre pleins les mirettes.